Faire une recherche :  

15/2/12Formation pro artisanat de service (S. de beauté 9602B : esthétique, onglerie, ...)



 La CNAIB (Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté) – Formation continue, donne un certain nombre d’informations utiles et explique les différents dispositifs mais n’est pas à jour pour les salariées dont l’OPCA vient de changer le 1er janvier.
 
-          Chef d’entreprise : C’est le FAFCEA qui est OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) pour les Soins de beauté 9602B. S’adresser directement au siège national : 12-14 rue Beffroy – 92200 Neuilly sur Seine. Tél : 01.41.43.15.30 ou accueil@fafcea.fr
 
-          Salariées (Soins de beauté 9602B et Entretien corporel 9604Z) : La collecte des fonds et le financement pour les salariées des Instituts de beauté (et tous les métiers de l’artisanat) était assurée jusqu’au 31 décembre 2011 par l’OPCAMS qui a fermé, la Loi exigeant un chiffre d’affaires minimum de 100 millions d’euros (au lieu de 15 millions antérieurement), ce qui n’était pas le cas. Pour les soins de beauté  - esthétique (APCE/NAF 9602B), l’organisme qui a repris l’agrément est l’OPCALIA, Siège national : 47 avenue de l'Opéra –  75002 PARIS Tél : 01.44.71.99.00
 
Adresses utiles pour OPCALIA-ALSACE
 
 
De façon pratique, vous pouvez nous adresser une demande de devis valant convention de formation professionnelle directement en ligne. Nous nous efforcerons de vous l’envoyer complet (devis – présentation de la technique – programme) dans les plus bref délais.
 
 
 
Attention pour les massages, comme je l’explique sur notre site sur le droit du massage, tout le monde a le droit de pratiquer le massage bien-être (Masseurs-kinésithérapeutes, esthéticiennes, praticiens en massage bien-être, …) et l’usage systématique du mot modelage pour massage par la CNAIB n’a de justification que de « faire la paix » avec les MKDE.

 


 

 
12/12/11Praticien en massage bien-être : Un vrai métier

  • Parce que cette profession libérale n’est pas réglementée,
  • parce qu’on a oublié que, constitutionnellement, ce qui n’est pas spécifiquement interdit, est autorisé,
  • parce que, dans l’esprit de beaucoup, cette profession est trop souvent assimilée à la prostitution,
  • parce que, il y a, certes, des charlatans, des escrocs et des pervers qui prétendent, malheureusement, exercer cette profession, comme dans d’autres professions, d’ailleurs,
  • parce qu’on veut tout réglementer et que la législation et la réglementation sont devenues d’une complexité les rendant quasiment illisibles,
  • parce que les nos interlocuteurs administratifs sont pressés par leur haute hiérarchie de faire la chasse à la fraude et ont la hantise de l’erreur qui leur sera reprochée,
  • parce que des syndicats et l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes (MKDE) ont dénigré notre métier, même s’ils ont perdu leur procès intentés aux confrères et consœurs,
  • parce que, certaines associations professionnelles dissertent plus sur le sujet – et quelques fois, de façon contre-productive –, qu’elles ne dispensent une information sérieuse et argumentée,
Pour toutes ces raisons et d’autres encore,

Les praticiens en massage bien-être, celles et ceux qui souhaitent embrasser la profession et, en particulier,  sollicitent des financements,  se voient trop souvent opposer des fins de non-recevoir ou sont source de tracasseries qui leur fait douter de leur avenir dans cette voie.

C’est pour cela que j’ai écrit « S’établir praticien en massage bien-être » aux éditions Souffle d’Or,

C'est pour cela, que vous trouverez des "fiches techniques" dans la rubrique des "informations professionnelles des praticiens MBE".

C’est pour cela également que j’édite cette fiche synthétique intitulée "Praticien en massage bien-être : un vrai métier", afin que vous puissiez prouver, à l'appui de votre art et en dehors de toute idéologie, que nous sommes de "vrais professionnels" avec tous les droits et devoirs y afférents.

Sources administratives : Fiches PDF

Pôle Emploi : Code ROME K1103 - Développement personnel et bien-être de la personne

Insee : Code APE/NAF 96.04Z - Entretien corporel 

 


 

 
1/12/11Massage amincissant interdit ?

Décret n° 2011-382 du 11 avril 2011 relatif à l'interdiction de la pratique d'actes de lyse adipocytaire à visée esthétique
...
Article 2
Est interdite en raison de la suspicion de danger grave qu'elle présente pour la santé humaine la mise en œuvre des techniques à visée lipolytique utilisant des agents physiques externes.

Mais le juge des référés du Conseil d'Etat a suspendu l'exécution du décret.

Mon commentaire :

Attention ce décret récent interdit de fait les massages amincissant "utilisant des agents physiques externes".

Le problème est ce qu'on entend par agent par agents physiques externes utilisés à cette fin :

De mon point de vue, une huile végétale neutre ne servant qu'à faciliter la glisse et n'ayant pas d'action chimique ou biologique sur les adipocytes ne peut être être concernée par ce décret.

En revanche, l'addition d'huile essentielle connue pour ses vertus amincissantes ou les crèmes amincissantes sont concernées.

La CNAIB s'est saisi de ce problème qui concerne particulièrement les ésthéticiennes et les laboratoires producteurs de crèmes amincissantes.
 

 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
Pages :12>>
 

Les techniques enseignées n'ont aucune visée thérapeutique ou médicale et ne sont pas assimilables aux actes réservés aux professionnels de santé régis par le code de la santé publique ni à ceux réservés règlementairement aux ostéopathes, chiropraticiens et esthéticiennes.

La profession de praticien en techniques manuelles de bien-être n'est pas règlementée ; elle est libre et les techniques pratiquées peuvent l'être sans diplômes ou certificats particuliers.